LES FOLIES DE GEORGES, spectacle autour de G.Feydeau


 17 mai 2019

 

Christian Taponard, la passion des textes 

 Cliquez ici pour voir l'article


6 mai 2019

 

Les Folies de Georges

Cliquez ici pour voir l'article


Dans un établissement de soins par la théâtrothérapie, un médecin exalté et son assistante polonaise entraînent leurs patients dans un parcours endiablé à travers des extraits de 5 pièces de Georges FEYDEAU (1862-1921) : " L’Hôtel du libre échange" (1894), " Léonie est en avance"  ou " Le Mal joli"  (1911), " Un fil à la patte"   (1894), " Mais n’te promène donc pas toute nue " (1911), " On purge Bébé" (1910), un monologue : "Aux antipodes" (1883) et l’intégralité de " Feu la mère de Madame"  (1908).

 

Deux parties, un intermède, une bonne fantasmatique qui menace le fragile équilibre bourgeois, panique à tous les étages, la mécanique Feydeau ne nous laisse aucun répit…

 

Dans le théâtre de Georges FEYDEAU le Temps est déréglé, les êtres humains ne savent plus où est le Nord et toute conversation entre gens, pourtant réputés « civilisés », confine à l’absurde.

Les personnages qui peuplent son univers ne savent pas vraiment qui ils sont ; ils ne savent littéralement plus non plus où ils habitent, ils cavalent, fuient, se cachent dans des placards, se prennent des portes. Leur inconscience et leur absence de sens des réalités en font des personnages comiques et dérisoires.

La Bourgeoisie et la Petite-Bourgeoisie que décrit Georges FEYDEAU évoluent dans un monde futile et sans morale ; ses personnages s’enferrent dans de mesquines préoccupations et sont d’un égoïsme forcené. Mais on se prend à les aimer car on reconnaît en eux un petit quelque chose de nous-mêmes.

Elles courent, elles courent les marionnettes affolées de notre ami Georges. Un siècle après la disparition de leur créateur, aveuglément guidées par la folie jubilatoire de leurs sens déréglés, elles nous racontent l’effondrement d’un monde…

 

Mise en scène Christian TAPONARD

Assisté de Marie-Hélène SALLER

 

Interprètes : Pierre ALBENQUE, Yamina AZROUR, Franck BARDET, Alan BOLLE, Florence DESMETTRE, Marilyne DIMITRI, Corinne GOURDON, Valérie HERLIN, Marie-Josée LACOSTE, Évelyne MAGNÉE, Patrick MAGNÉE, Mélanie MANDAGOUT, Dominique MARTINEZ, Sylvie MÈGE, Pierre MINOTTE-CERCUS, Patricia MONGENDRE, Juliane SAURY, Charles WIDMANN

 

Scénographie et construction : Jacques LELONG

Lumière et régie générale : Philippe GENEAU assisté de Gilles LORIN et Marine HELMLINGER

Accessoires : Alan BOLLE

Univers sonore : Cyrille VOLLET

Costumes : AEP COSTUMES SAINT-PAUL DU BOIS (49310)

Coordination Costumes :  Patrick MAGNÉE 

Maquillage : Monique BLUME

Photographies :  « l’ŒIL DE PALO » Gaëlle CILIBERTI 

Création des Visuels : Charles WIDMANN

 

Remerciements à Marie-Hélène BISEUIL, à Colette et Christian MOINE, à François DESMETTRE, à Patrick GOURDON

 

À la mémoire de Valérie ARDILLIEZ-GOURVAT